Blagounette

- Pourquoi la loi rond (opérateur de composition de fonctions) ne peut-elle pas habiter dans les banlieues anglophones ?

- Because it just can't commute.

Un bon point à tous ceux qui ont compris cette blague.

Visiblement je peux pas m'empêcher de geeker

Un truc super pratique que j'ai découvert en tapant le post précédent : pour éviter d'avoir des lignes qui débordent, alors qu'on pourrait les couper (au tiret, par exemple), mais que Firefox ne le fait pas : Unicode vient à la rescousse !

En effet, le caractère "​" (code 200B), dénommé "Zero Width Space" (ZWSP), permet d'insérer une "possibilité d'espace", c'est-à-dire une espace sans châsse, invisible, mais qui permet le passage à la ligne si besoin :

​​This character is intended for line break control; it has no width, but its presence between two characters does not prevent increased letters spacing in justification.

Et ça marche !

C'est​...​Supercalifragilisticexpialidocious​!​C'est​vrai​que​ce​mot​trop​long​est​parfait'ment​atroce​Mais​faut​l'dire​et​vous​s'rez​à​la​page​et​plus​précoce,​Supercalifragilisticexpialidocious​!

(extrait de la chanson "Supercalifragilisticexpialidocious" du film "Mary Poppins")

Toutes les espaces de cette chanson ont été remplacés par des ZWSP, ainsi que les retours à la ligne.

Astérix en Avignon

Artiste associé de la 59ème édition du Festival d’Avignon, Jan Fabre habite la cour du Palais des Papes cet été avec ses créations. Chez lui, l’homme se manifeste à travers ses pulsions, celles du corps là où réside sa beauté, sa jouissance, de l’extase à l’agonie, de la soumission à la révolte

[...]

Pour illustrer ce travail autour du corps le meilleur exemple est l’événement créé cette année sur la scène parisienne : "Crying Body" au Théâtre de la Ville. Devant un écran où une femme pleure ce n’est qu’urine, masturbation, folie scatologique et sacrilèges douteux. Nouveau langage scénique qui explore la diversité du corps dans toutes ses productions, le théâtre avec Jan Fabre devient un théâtre d’anticipation.

(Jean-Baptiste Deau pour Evene.fr - Juillet 2005 - source)

Deux acteurs grimaçants insultent le public.Une femme richement vêtue du public dit d'un air précieux : "c'est insupportable de vérité !..."

(Astérix et le chaudron, Uderzo & Goscinni, publié pour la première fois en 1968 - voir Wikipedia, article "Astérix le Gaulois" ou article "Astérix et le chaudron").

Ilona Mitrecey, défendeuse et promoteuse de Linux ?

Voici deux screen caps extraits de son dernier clip ("C'est les vacances", je pense que je reviendrai sur ce sujet...) :

Tout d'abord, son pingouin avec une caméra à la main (qu'il ne quitte pas, visiblement)... il est tout à droite...

Le pingouin avec sa caméra (dans le fond)

Ilona voudrait-elle faire passer le message "Linux supporte beaucoup de matériel, même votre caméra numérique DV dernier cri" ?

Le pingouin avec sa glace et sa caméra (toujours dans le fond)

Le pingouin s'est mis la glace dans l'oeil, à la place du viseur de sa caméra

Alors là... deux interprétations possibles : ou bien elle se fout de notre gueule, ou bien elle insiste sur le fait qu'on peut aussi déconner sous Nux, et que les distros Linux, notamment certaines comme Ubuntu, ne sont pas réservées qu'aux geeks ? Le débat est ouvert.

[PS] grâce à Dew vous avez de splendides captures... Alors bon, j'ai pas son talent graphique, loin de là, mais je me suis amusé avec une de ses captures (cliquez dessus pour avoir la légende, sinon le degré de kikoololitude il reste en bas) :

Ilona au téléphone avec ses amis animaux