GPG error : NO_PUBKEY sur apt-get update

Quand apt-get update vous sort des messages du genre :

W: GPG error: http://security.debian.org testing/updates Release: Les signatures suivantes n'ont pas pu être vérifiées car la clé publique n'est pas disponible : NO_PUBKEY numéro-de-clé

Mise à jour

Sur des versions récentes de Debian/Ubuntu :

sudo apt-key adv --recv-keys --keyserver keyserver.ubuntu.com numéro-de-clé

Ancienne solution

La solution est sur le wiki Debian :

$ gpg --keyserver pgpkeys.mit.edu --recv-key numéro-de-clé
gpg: requesting key numéro-de-clé from hkp server pgpkeys.mit.edu
gpg: key numéro-de-clé: public key "Debian Archive Automatic Signing Key (2006) <ftpmaster@debian.org>" imported
gpg: Total number processed: 1
gpg:               imported: 1

$ gpg -a --export numéro-de-clé | sudo apt-key add -
gpg: no ultimately trusted keys found
OK

Transcription :

  1. On cherche la clé numéro machin sur un serveur de clés. Attention ! La clé donnée par apt-get est souvent plus longue que nécessaire : il faut se fier au numéro donné par la première commande en sortie (c'est la fin du numéro donné par apt).
  2. On exporte ensuite la clé, et on la donne à manger à apt-key, qui gère les clés GPG d'apt.

Et voilà !

Pour fêter la réduction à 77 Mo de l'installeur Windows d'OpenOffice.org...

OpenOffice.org 2.0 Pocket

Opera Mini & Opera Mobile sont sur un bateau...

Opera Mini Mobile Browser Officially Released (Slashdot). Je l'ai testé :) C'est pas mal, ça s'utilise assez facilement pour un écran aussi petit (Nokia 7610). Par contre, j'aime pas trop l'idée de "on passe par nos serveurs avant"... Je sais pas pourquoi, mais j'imagine bien une Anastasie en sysadmin sur leur "100+ new servers" (source : PC World) ! Ceci dit, c'est rapide, c'est pratique, et (pour le moment) c'est gratuit.

En parlant de gratuit, j'ai aussi testé Opera Mobile sur mon PDA. Là, par contre, je crois qu'il faut payer, puisqu'ils parlent d'une version d'essai de 45 jours ("Vous n'avez plus que X jours" s'affiche au démarrage). C'est dommage, parce qu'il est mieux que Mini ! En plus on peut ouvrir plusieurs fenêtres (ce ne sont pas des tabs, mais c'est déjà ça !). Et là, pas d'Anastasie, tout passe directement...

Opera Mini en action

En face, on a Minimo, qui est une version "mini" de Mozilla. Le projet progresse à grand pas, et la build WinCE devient stable et utilisable (la 0.9 avait crashé mon PDA, la 0.12 fonctionne). Par contre, il faudra attendre quelque temps que le projet gagne en maturité, et notamment se lance plus vite, et soit beaucoup moins lent à l'utilisation ! Très prometteur cependant...

Minimo en action

Et pour finir... à quand Pocket OpenOffice.org ? ;)