Lu sur le blog des correcteurs du Monde :

Grimoire est le doublet populaire de grammaire [...] ; le grammairien, au Moyen Age, passait pour sorcier auprès de la masse, illettrée ; le grimoire était le livre des magiciens et des sorciers ; passé en anglais, et devenu gramarye, le mot y a signifié magie ; puis, le mot se déformant (le r devenant l), les Anglais ont formé le mot glamour, qui signifie charme magique, enchantement, éclat prestigieux.

(citation de Albert Hamon, Les Mots du français, Hachette Education, 1992)

Alors, la grammaire, glamour thing ou sorcellerie ?

Marilyn Monroe in How to marry a Grammarian